Quelles activités peut-on pratiquer quand on sort de son hôtel à Dakhla ?

hotel Dakhla
La ville de Dakhla est connue comme un pôle international de la pratique du Kitesurf. Toutefois le Kitesurf n’est pas la seule activité qui pourrait intéresser les touristes dans cette petite ville du sud du Maroc. Précisons que la région de Dakhla est un point de rencontre entre le désert du Sahara et l’océan Atlantique. On y retrouve de nombreuses merveilles de la nature qui peuvent être découvertes en résidant dans un hôtel à Dakhla. Lorsqu’on ne pratique pas du tout le surf ou le Kitesurf, il ne sert à rien de s’alarmer, le cadre naturel dont bénéficie la ville est exceptionnel à travers le monde. Cet environnement qui bénéficie à la fois du charme du désert et de la puissance de la mer saura vous éblouir. Vous trouverez dans cet article quelques propositions d’excursions qui pourraient vous permettre d’avoir un regard différent sur la ville de Dakhla.

Quelques excursions que vous pourrez effectuer à Dakhla

Durant votre séjour dans un hôtel à Dakhla, vous pourrez prendre quelques jours pour profiter d’une excursion à la lagune. C’est un lieu devenu célèbre depuis plusieurs années, du fait de sa beauté et de son écosystème. Vous pourrez en faire le tour sur un catamaran, et vous prendrez le temps de voir les Flamands roses, les oiseaux migrateurs, et avec un peu de chance vous pourrez apercevoir des dauphins. Les magnifiques dunes blanches de Dakhla ne manqueront pas d’attirer votre attention, vous pourrez y faire un safari en 4×4. Ces dernières se dressent majestueusement au cœur du lagon, on y retrouve également des Flamands roses, des crabes violonistes et de nombreuses autres espèces. Circuler au sein des plaines du désert du Sahara vous offrira une vue à couper le souffle, avec des paysages extraordinaires que la nature a façonnés. Parmi les lieux mythiques de Dakhla que vous ne devez absolument pas manquer, on retrouve l’île Herné que l’on appelle aussi île du dragon. À partir de cette île, le visiteur jouit d’une vue à 360 degrés sur la lagune, sur les dunes du désert du Sahara, sur les étendues de sable blanc, sur les plages et sur d’autres merveilles de Dakhla. Vous pourrez vous y adonner à certaines activités comme des bains d’argile, un pique-nique sur place avec vos proches, la chasse aux coquillages. Une île magnifique qui vous fera vivre des moments inoubliables.

Comment résider dans des hôtels à Dakhla sans faire un tour du côté des plages de Puertito et de Portorico ? Ce sont des plages sauvages faites de sable blanc, baignées dans des eaux claires comme du cristal. Ce sont des lieux appropriés pour se bronzer, observer les oiseaux de la région et se baigner dans l’eau claire. On a quelques fois la sensation d’être seul au monde quand on se retrouve dans ce lieu. Pour ceux qui souhaitent y dormir, il est possible de le faire en installant un bivouac ou une tente. Les dames apprécieront certainement de faire une petite excursion dans la zone d’Imlili. Imlili est une zone qui est miraculeusement apparue en plein cœur du désert du Sahara, presque comme un mirage. La zone a évolué et est désormais connue pour ses particularités. C’est un lieu incontournable à Dakhla. En effet, se rendre dans les bassins naturels d’Imlili vous permettra de vivre une expérience inédite : subir une pédicure naturelle. Les poissons qui peuplent les bassins naturels d’Imlili débarrassent les pieds de peaux mortes.

Et si vous faisiez du sport pendant votre séjour à Dakhla ?

Un séjour dans le sud du Maroc ne signifie pas forcément de passer ses journées à dormir dans son hôtel à Dakhla, il est possible de pratiquer des activités dynamiques ou sportives dans ces régions. Grâce aux centaines de kilomètres de sable que le Sahara met à la disposition des visiteurs, ainsi qu’aux vastes plages de sable fin blanc, vous pourrez parcourir Dakhla en moto ou en quad. Une chose est sûre vous vous amuserez énormément à pratiquer ces activités, surtout pour ceux qui aiment l’adrénaline. Le magnifique décor ne gâche en rien le plaisir de cette activité. Toujours dans l’optique sportive, vous pourrez expérimenter la pêche à Dakhla. Les eaux de cette ville comptent parmi les plus riches en poissons. Il est même possible d’y pratiquer la pêche en surf-casting dans l’océan ou dans la baie. Avec un peu de chance, vous pourrez pêcher une courbine, le poisson que l’on retrouve le plus à Dakhla. Ces eaux regorgent de poissons qui pèsent entre 3 et 60 kg. Si vous pratiquez le golf, n’ayez crainte, vous pourrez continuer à vous adonner à votre passion à Dakhla. La ville est dotée d’un golf depuis quelque temps. Le Rio de Oro est le premier golf du Maroc qui respecte l’environnement. C’est un parcours de 9 trous, imaginé sur un terrain sableux. Par conséquent, sa consommation en eau est faible et on y retrouve aussi des « greens » qui sont entretenus avec de l’eau de mer.

Pour ceux ou celles qui n’aiment pas les activités trop intenses et qui préfèrent se prélasser en dehors des hôtels de Dakhla, il y a la célèbre source d’eau chaude Asmaa. Les eaux chaudes provenant de la source thermale et naturelle Asmaa sont connues pour les bienfaits qu’elles apportent au corps. Ces eaux permettent notamment de soulager les problèmes respiratoires, les problèmes d’os. L’idéal c’est de profiter de ces bains après avoir profité d’un bain d’argile. Après votre traversée des plages en scooters, vous pourrez aller vous relaxer en visitant la ferme ostréicole de Dakhla. Bien sûr cette visite s’accompagne d’un copieux et délicieux repas. Vous pourrez déguster des huîtres fraîchement pêchées, ou des tajines aux fruits de mer, selon vos envies. Les prix appliqués sont bas, puisque c’est un petit restaurant, mais la qualité des repas est garantie. Si vous avez juste envie de vous détendre, vous pouvez faire une petite balade dans la ville de Dakhla. C’est une ville qui est assez bien préservée, malgré le développement du tourisme de masse sur place. La ville a su rester authentique, vous pourrez lors de votre promenade faire un tour dans le marché, vous délecter des étalages d’épices, découvrir les tissus colorés, ainsi que les onguents utilisés par les habitants de la ville.