Voyage en Islande : à la découverte des sites volcaniques

BradWeber-Kerid

Pays insulaire nordique, l’Islande est connue pour ses paysages spectaculaires qui sont composés de volcans, de geysers et de sources chaudes. Véritable terre des extrêmes et de contrastes, c’est une destination qui se distingue des autres. La vraie force du pays, c’est la beauté de ses richesses naturelles. Lors de votre séjour dans ce magnifique pays, voici quelques sites volcaniques à ne surtout pas rater.

Séjourner en Islande, afin d’admirer le cratère de Kerid

Le cratère de Kerid s’est formé par l’effondrement d’un cône volcanique. Se trouvant sur la route du Cercle d’Or, l’un des circuits en Islande les plus populaires, le cratère du Kerid est vieux de près de 6 500 ans. De forme ovale, il mesure 270 mètres de long sur 170 mètres de large et atteint près de 55 mètres de profondeur.

Il propose aux visiteurs un vrai ravissement pour les yeux avec ses couleurs flamboyantes. En effet, vous y trouverez un lac d’un bleu étincelant, des roches rouges aux alentours qui s’y reflètent parfaitement, une végétation verdoyante et des touches de blanc, de jaune et de noir. C’est une association de couleur unique et authentique à ne surtout pas rater. Le prix d’entrée du site est assez abordable avec environ 3 euros pour une personne.

Découvrir le massif volcanique d’Eyjafjöll

Se trouvant dans le sud de l’Islande, à 160 km au sud-est de la capitale, le massif d’Eyjafjöll culmine à près de 1 666 mètres d’altitude. Il constitue l’un des points forts à ne pas manquer lors de votre séjour en Islande. Composé de couches de cendres, de lave et de roches et recouvert par une calotte glaciaire, c’est une magnifique union entre la glace et le feu.

Pour en profiter pleinement, vous pouvez le découvrir en faisant une randonnée. Elle dure généralement 3 à 4 heures et permet d’avoir une vue incroyable. L’un des lieux incontournables durant la randonnée est le canyon de Stakkholtsgjá. Pour pouvoir apprécier les promenades parmi les formations rocheuses d’une beauté particulière, il est conseillé de s’y rendre durant l’été. En fait, durant l’hiver, le canyon est obstrué par la neige. Les cascades de Seljalandsfoss et de Skógafoss sont également des points d’intérêts. Atteignant respectivement une hauteur de 65 et de 62 mètres, elles font le bonheur des amateurs de la photographie et des amoureux de la nature.

Les cratères du Laki

Se trouvant dans les hautes terres du sud-est de l’Islande, Laki est une zone de fissure qui se trouve entre les glaciers de Mýrdalsjökull et Vatnajökull. Elle s’étale sur 27 km et vous y trouverez près de 115 cratères alignés. Pour vous y rendre, vous passerez par la cascade de Fagrifoss, quelques rivières et de vastes zones de cendres noires.