Trekking au cœur des montagnes du Maroc

trekking au maroc

Le Maroc se positionne comme un pays adéquat pour la pratique des activités de marche telles que la randonnée, le trekking sur le site https://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/trekking-desert/, mais aussi pour les activités de grimpe, d’escalade et bien d’autres. Le paysage marocain est un mélange de montagnes, de villages de Berbères, de gorges et vallées, de zones désertiques, de dunes, d’oasis, etc. Ceux qui souhaitent faire du trekking au Maroc ne manquent pas d’opportunités ni de lieux pour pratiquer leur activité favorite. Parmi les endroits favorables à la pratique du trekking au Maroc, le mont Toubkal est incontournable. Le parcours se fait en 2, 3, 6, voire 11 jours, le départ peut être pris à Imlil, à Oukaimedem ou ailleurs, selon les objectifs du voyageur. L’ascension du M’Goun est aussi un itinéraire très apprécié des randonneurs et disponible sous plusieurs formules. Différentes agences de vacances proposent d’organiser des randonnées et trekkings personnalisés. Les parcours peuvent être ajustés selon les souhaits des voyageurs.

L’itinéraire en direction de la vallée des Aït Bougmez, encore appelée la vallée heureuse, offre de belles balades à travers les champs et les villages de la région. La distance n’est pas suffisante pour satisfaire les férus de marche, la vallée heureuse est généralement associée à des parcours plus importants. En général la vallée des Aït Bougmez appartient aux trekkings au Maroc sur le M’Goun ou plus généralement dans la partie orientale du Haut Atlas. Aït Bougmez est aussi un arrêt dans l’itinéraire de trekking qui traverse une grande partie du Haut Atlas. Il s’agit d’un itinéraire qui peut débuter à Iskattafen et nécessite environ 17 jours de marche. Cet itinéraire passe par Imlil, le M’Goun, Anghomar, la vallée de la Tessaout, et le Toubkal. C’est un itinéraire assez complet qui convient plus aux personnes désireuses de découvrir les montagnes marocaines.

En se dirigeant vers le Sud marocain, on retrouve d’autres montagnes que les marcheurs peuvent exploiter pendant les trekkings au Maroc. Le djebel Sargho est un massif constitué des plateaux, des colonnes de basalte, et d’oueds déjà secs. Pendant cette balade vous pourrez rencontrer des populations nomades et avec un peu de chance bénéficier de leur hospitalité. Le djebel Siroua est aussi situé dans l’Anti-Atlas et c’est la seule région où l’on retrouve des champs de safran. C’est une expédition qui vaut le détour, on y croise des villages avec des maisons en terre, des plantations d’amandiers, de quoi donner un coup de cœur aux randonneurs. Ce parcours prend 5 jours, en partant de Tamazight jusqu’à Ifrane. Vous pouvez aussi vous lancer à la découverte des montagnes de Tafraoute toujours dans l’Anti-Atlas, vos yeux pourront se régaler du contraste entre les vallées verdoyantes et les roches roses. Le Maroc s’offre à vous, saisissez-le à bras le corps.